0

Vagues artificielles: Tout savoir

Partager ce post:

Le surf est un sport capricieux à cause des aléas météorologiques. En effet, plusieurs paramètres entrent en compte afin de générer une vague de qualité. L’Homme commence à reproduire ce phénomène naturel avec des vagues artificielles de plusieurs types.

Les vagues artificielles: un sujet sensible

Cette démarche reste un sujet sensible dans le monde du surf. Le côté puriste qui parle de feeling, de communion avec la nature, la glisse sur un phénomène naturel et imprévisible. De l’autre côté, c’est une opportunité pour la discipline, notamment avec sa proposition d’entrée aux Jeux Olympiques. (si c’est le cas, le surf se fera dans des vagues réelles) C’est une technologie qui permettrait de faciliter l’accès au surf et participerait à son développement. De plus, cela permettrait de progresser plus rapidement avec des conditions idéales tous les jours !

Aujourd’hui, nous pouvons distinguer 3 principaux types de vagues artificielles

WaveGarden

Kelly Slater fait de l’ombre au WaveGarden qui a accueilli la première compétition sur vague artificielle au Snowdonia au Pays de Galles. Il a même volé la vedette au nouveau champion du monde de surf 2015, Adriano De Souza. En effet, à peine la saison terminée qu’il annonce son projet sur lequel il travaille depuis 10 ans avec des ingénieurs, business man et scientifiques. La vague de Kelly Slater est la vague la plus performante créée par l’Homme. Découvrez la perfection du King Kelly avec sa propre vague artificielle située en Californie:

WavePool

Le Wave Pool de Dubai génère des vagues artificielles dans une piscine contrairement au lac/bassin utilisé au WaveGarden ou chez Kelly Slater.

Indoor Surfing

A l’aide d’une réserve, de l’eau est propulsée à forte puissance (40 km/h) sur une pente de bas en haut permettant de créer une vague statique (environs 15cm d’eau). Une discipline qui rapproche le surf et le skate sur des vagues artificielles.

En attendant nos vagues artificielles, on vous propose de continuer l’entrainement avec le RollerBone et le SurfSkate !

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire