airbus-a300-turquie
0

Un avion coulé, du yoga et des policiers qui chavirent : les actus de la semaine.

Partager ce post:

Voici cinq actualités que vous avez peut être loupé cette semaine !

Pendant que les meilleurs surfeurs passaient du bon temps sur des vagues très farouches au Red Bull Cape Fear, le monde des sports nautiques a été secoué par une actualité toute particulière…

Wakeskate improvisé

Le temps est un désastre, mais l’important n’est-il pas de tourner les situations négatives en quelque chose de positif ?

C’est ce qu’a décidé de faire un groupe de jeunes issus de l’association Clever School, en profitant des intempéries pour s’amuser sur un terrain de foot inondé. Les sportifs se sont payés de bon moments sur une étendue d’eau éphémère et avec les moyens du bord pour nous offrir de belles images.

Yoga sur Stand Up Paddle

Le temps d’une pause, c’est ce que nous aimerions tous partager avec la talentueuse Sarah Hébert qui donne des cours de Yoga sur Paddle du coté de Carnac pour tout l’été.

Sarah-Hébert-crédit-SHSarah Hébert sur son SUP, crédit : SH

Armée d’une expérience en planche à voile à faire pâlir beaucoup d’entre nous, elle a décidé de nous faire découvrir les plaisirs et les bienfaits du Yoga. Comptez 35 euros en groupe et 50 euros pour un cours personnalisé.

On s’y retrouve ?

Le Pape fait des vagues !

le-pape-dedicasse-une-plancheLe pape dédicace une planche de surf, crédit : Catholic Sat

Nous vous en parlions plus tôt, le Pape a été très touché par le discours des co-fondateurs du Surf Ressources Network, une association qui promeut activement l’éducation au Liberia et qui donne aux enfants la possibilité de rester en dehors des problèmes.

Tout cela grâce au Surf, qui permet de réunir tout ce petit monde telle une grande famille tout en responsabilisant les surfeurs de passages  sur l’impact positif qu’ils peuvent avoir.

La Turquie, pleine de surprises !

Comment augmenter le tourisme dans les régions côtières ? C’est la question à laquelle la Turquie semble avoir trouvé la réponse, et pas des moindres ! En réaction à la forte diminution du nombre de touristes à visiter la région, il a été décidé de déployer les gros moyens pour inverser la tendance. Comment ?

Et bien en plongeant un avion dans l’océan évidemment !

Cette technique, pour le moins originale, n’est pas une première puisque la Turquie a déjà par le passé abîmé trois autres appareils de plus petite taille. Mais cette fois ci c’est du lourd.

L’idée derrière tout ça, c’est bien évidement de favoriser le tourisme en créant un centre touristique de plongée… Il fallait y penser !

Des policiers en galère

Retour aux inondations, un sale moment pour beaucoup mais aussi l’occasion pour certains de nous changer les idées :

Allez, chez Avenue Nautique on est sympa, on va quand même conseiller nos forces de l’ordre sur leur matos, car il y a un gros soucis on dirait.

Si vous comptez être plus de deux sur votre embarcation, veillez bien à ce qu’elle soit de taille adaptée, sinon ça va être difficile de manœuvrer et encore plus de se lever. La solution, c’est le pneumatique de chez Charles Oversea qui supporte jusqu’à cinq personnes et possède également un plancher rigide en aluminium pour éviter de partir à l’eau dès qu’on se lève 🙂

Coté pagaies, on sait que les pelles c’est classe et ça a un petit coté original pas piqué des hannetons, mais vous ferez un bien meilleur usage de pagaies fournies avec l’embarcation.

Si vraiment vous avec un doute sur la force du courant, mieux vaut ne prendre aucun risque et tabler directement sur un moteur Parson de 9,8 CV, avec ça vous aurez la patate nécessaire pour voguer en zone urbaine.

Pour finir avec l’essentiel, sachez qu’Avenue Nautique a fait le plein coté équipement de navigation. Cela peut sembler un peu trop pour votre usage, mais si on vous évite de rentrer droit dans une haie, c’est tant mieux ! Pour ça on vous conseille le sondeur Hook-3x de chez Lowrance ainsi qu’un GPS de qualité disponible dans notre catalogue.

Ne vous en faites pas, on vous en garde tout ça en stock 😉

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire