0

Surf en été/hiver : Les différences

Partager ce post:

En France, nous avons la chance de pouvoir pratiquer le surf  toute l’année, sur plusieurs kilomètres de côte Atlantique. Sans oublier la mer Méditerranée quand celle-ci se veut clémente.

Ah oui, nos régions ont du talent !

Nous sommes à l’intersaison, entre la saison hivernale et nous nous approchons doucement de la période estivale. C’est donc le moment pour nous de comparer les deux.

La fraîcheur de l’hiver contre la chaleur de l’été?

Vous êtes plutôt un surfeur d’été ou un surfeur d’hiver, ou même les deux ?

Le surf en été

En France, chaque année, de nombreuses personnes débutent le surf l’été.Le bonheur du session de surf au coucher de soleil Sachez que si vous en faites partie, vous avez raison. Des vagues de 50cm à 1m, parfaites pour apprendre cette pratique. L’été, la météo est bonne, l’eau    est chaude que demander de mieux.
Pour commencer le surf, il faut du matériel adapté. En été vous n’aurez pas besoin de beaucoup de choses, c’est l’avantage. Une combinaison qui a le mérite d’être facile à enfiler et rapide à sécher, ce qui est plutôt pratique.

Plus un peu de crème soleil sur votre visage pour ne pas devenir rouge comme une écrevisse au bout de deux heures passées dans l’eau.

En période estivale, le bonheur c’est de pouvoir commencer une session aux aurores comme en fin de journée, pour se terminer pendant le coucher de soleil.

Du matin au soir, une plage horaire de 16h pour pouvoir surfer. Alors, même si vous travaillez la journée et que vous n’avez pas la chance d’être en vacances, pas d’excuses pour ne pas allez à l’eau !

Les inconvénients du surf en période estivale

Le surf en étéCependant, l’été, il peut y avoir de longues périodes de plat, sans vague, donc quand celle-ci reviennent, tout le monde à l’eau ! Pour se rendre à destination, il faut parfois rester dans les bouchons : un long moment de solitude. En plus des vacanciers, les plages sont souvent bondées de monde.

Trouver une place de parking et une vague vierge ou avec peu de monde deviendra une vraie chasse au trésor. Avec les zones de baignades, d’ailleurs toujours placée au mauvais endroit, il vous faudra marcher plusieurs kilomètres pour trouver votre précieux.

Le surf en hiver

Le surf c'est sympa sous la neige.  Parlons maintenant de la meilleure période de l’année pour plein d’entre nous. L’hiver !

Alors, oui, l’hiver, il fait froid, il pleut la moitié du temps et le vent s’en mêle. Pour cela vous devrez vous équiper correctement de la tête au pied pour les plus frileux d’entre nous. Une combinaison épaisse, difficile à enfiler et longue à sécher. Cagoule, gants et chaussons sont conseillés.

En période hivernale, le soleil se levant tard et se couchant tôt il est compliqué pour ceux qui travaillent de trouver le temps d’aller à l’eau. Mais pour les plus motivés d’entre vous sachez ce qui vous attend.

De longues vagues vierges avec une belle houle pour les meilleurs jours, qui oscille entre 1m et 1m50, une place de parking assuré pour se garer proche du spot et personne sur la route pour s’y rendre.

D’ailleurs, en France, quand toutes les conditions requises pour avoir de bonnes vagues sont réunies, vous trouverez des vagues de classes mondiales, une pluie de tubes à la Gravière à Hossegor.

Une houle d'hiver à Hossegor parfait pour le surf

Les inconvénients du surf en période hivernale

Cependant, en hiver, comme en été, il y a de longues semaines d’attentes sans vague, car avec les intempéries, les tempêtes…  Les vagues sont trop grosses durant plusieurs jours voir plusieurs semaines parfois. Mais le surf a le mérite d’être plus difficile sportivement quand il fait froid. Il permet donc de garder sa forme physique et éliminer les repas de fin d’année.

À ne pas oublier !

Bref, peu importe que vous soyez un surfeur d’été ou d’hiver, le plus important c’est que vous preniez du plaisir à l’eau. L’été, élu le meilleur moment pour débuter, l’hiver le meilleur moment pour progresser !

Souvenir, Souvenir… Cocorico… Drapeau: France sur Apple iOS 13.3Drapeau: France sur Apple iOS 13.3

Partager ce post:

David Ducourneau

Laisser un commentaire