0

Surf à l’honneur à Lacanau et à Tahiti

Partager ce post:

A partir de demain sur la côte girondine de Lacanau, vous aurez droit à 10 jours de compétition de surf de haut vol avec la Soöruz Lacanau Pro, et pour les plus chanceux qui sont du côté de Tahiti, la Billabong Pro fait son retour avec ses vagues impressionnantes.

Surf Mondial : Lacanau est le tremplin idéal

Les meilleurs surfeurs de la planète vont donc s’affronter sur les plages canaulaises à partir de demain, jeudi 13 août. Ce sont les Juniors qui ouvriront le bal jusqu’au lundi 17 août où le vainqueur Junior obtiendra une “wild card“, ouvrant les vagues de la compétition pro.

C’est à partir  du 18 août que commence la compétition pro, le QS 3000 (Qualifying Series), compétition du tour qualificatif à l’élite mondiale qui joue également sur le classement mondial. A noter qu’il y a également une jolie récompense : 100.000 $ de prize money. Lacanau marque également le début des compétitions de Surf en Europe.

Lacanau fait donc figure de rendez-vous pour jouer dans les 11 grands bains de l’élite mondiale (Dream Tour). D’ailleurs, le Brésilien Gabriel Médina, actuel champion du monde avait remporté la Lacanau pro en 2011. Coté Junior, Lacanau est aussi le tremplin du surf mondial. On peut notamment citer la Réunionnaise Johanne Defay, victorieuse lors du Vans US Open il y a deux semaines, qui a remporté le Airwalk Lacanau Pro Junior.

L’intégralité de cette compétition sera retransmise en direct sur internet et vos équipements sont aussi disponibles sur notre boutique, rayon surf.

Le Surf a sensation du côté de Tahiti

Tahiti et son spot de Teahupoo sont réputés pour offrir les plus beaux clichés et les plus belles performances de surf de l’année, mais également les wipeouts les plus saisissants.

Jeremy Flores, encore marqué physiquement par son wipeout en Indonésie jugera sur place s’il ira défier les vagues polynésiennes, et comme on peut lire sur MeltyXtrem, l’actuel n°4 mondial Filipe Toledo est quelque peu nerveux “d’imaginer les grosses conditions de vagues comme l’an dernier. Tout le monde avait peur (…).”.

Kolohe Andino, actuel n°30 mondial tente de se rassurer en expliquant que l’entraînement permet de réaliser de belles performances de surf sur ce spot qui reste “effrayant”.

Voici les highlights de la Billabong Pro Tahiti de la saison 2014, remportée par Medina :

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire