Stand Up Paddle gonflable sur le lagon
0

Stand Up Paddle – Comment le choisir ?

Partager ce post:

Le choix de votre Stand Up Paddle gonflable dépend de 2 facteurs principaux : votre physiologie et l’utilisation que vous en ferez. Les planches se différencient principalement (mais attention, pas seulement) suivant 3 variables : Longueur, largeur, et volume/ épaisseur.

Les caractéristiques principales de votre Stand Up Paddle ?

Un paddle plus long (+10’6’’) vous permettra d’atteindre des vitesses plus élevées, en gardant la planche plus droite, sur des eaux lisses et vous offrira des lignes de surf plus longues. Cependant vous sacrifierez en manœuvrabilité et en stabilité, du fait que les planches longues soient souvent moins larges. Les stand up paddle très courts (8’0’’) ne glissent pas droit et sont très techniques à la manœuvre, c’est donc à vous de voir ce que vous préférez.

En effet, la largeur d’une planche de stand up paddle est l’atout majeur de sa stabilité. Cependant une planche plus large aura une surface de contact avec l’eau plus importante, ce qui veut dire plus de friction donc moins de vitesse—à vous de voir ce qui vous correspond suivant votre niveau et utilisation.

Ces deux dimensions combinées à l’épaisseur joueront sur le volume de la planche. Une planche plus fine sera naturellement plus légère, mais supportera moins de poids (vous perdrez donc en vitesse). Chaque planche a une recommandation du poids le plus adapté, mais il ne faut pas oublier qu’une planche plus épaisse et de plus grand volume sera plus facile à l’utilisation, un bon compromis si vous êtes débutant ou peu expérimenté.

Pour une estimation du volume qu’il vous faut, essayez la formule : Votre poids (kg) + Poids de la planche (kg) + poids pagaie (kg) + 25 = Volume min. de la planche (L)

Surfer en SUP

Un SUP pour surfer ?

Sur les vagues, le rocker et la manœuvrabilité de votre planche seront en général maîtres de votre choix. En effet, vous voulez à tout prix éviter une board qui vous fera enfourner à chaque vague et que vous ne pourrez tourner, préférez en une avec laquelle vous pourrez vous entraîner aux tricks les plus compliqués et progresser sans cesse !

Vous cherchez donc une planche relativement courte (Généralement de 10’0’’), avec un rocker assez important. Un tail arrondi voire carré est le plus recommandé pour permettre un contrôle idéal de la planche. Même si nous préconisons les planches plutôt courtes pour le surf, si vous préférez vous déplacer sur la board pour équilibrer et tourner (style longboard), vous pouvez tout à fait vous procurer une planche plus longue, ainsi vos lignes seront étendues et vous pourrez même emmener un compagnon avec vous. Un volume plus faible fera une planche moins encombrante et plus légère, un atout pour un surfeur.

Un SUP pour se balader ?

Pour une balade en SUP, il vous faudra une planche stable et confortable sur de longues distances, pour être sûr de pouvoir entreprendre des sorties aussi longues que vous le voulez. Vous cherchez donc une planche large, au nose arrondi et au rocker assez élevé, ainsi que tous les petits plus que proposent les meilleurs SUP de balade du marché : Élastiques pour sacs ou bidons, poignée(s) (pour les rares occasions où vous devrez vous déplacer à pied), et un volume assez élevé pour assurer la flottaison a tout moment, et même permettre à votre enfant ou chien de vous accompagner!

Les planches pour la balade sont en plus suffisamment versatiles pour surfer ou faire du fitness. De loin les meilleures planches pour les débutants, elles sont stables, solides mais tout de même manœuvrables.

Un Paddle pour faire des courses ?

Si vous cherchez un SUP pour la course, vous allez vouloir une planche rapide, légère, et qui part droit en pagayant pour limiter le nombre de changements de coté et économiser votre énergie. Pour cela il vous faudra une planche 12’6’’ (Le standard pour la majorité des courses), ou encore une 14’0’’. Ces planches sont peu larges et très longues avec faibles volume et poids pour pousser leur vitesse au max, ce qui fait que vous perdrez en stabilité à bord d’une telle planche.

Les paddle de courses sont peu versatiles, avec leur nose, leur tail pointus et leur volume réduit, elles sont peu utiles sur des vagues ou en eaux vives—à ne considérer uniquement si la course est l’usage principal que vous en ferez, ou que vous voulez vous « balader » à grande vitesse!

 

> Voir nos Stand Up Paddle Gonflable

> Voir nos Stand Up Paddle Rigide

 

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire