les-ebihens
0

Sports nautiques : Cinq destinations méconnues en Bretagne

Partager ce post:

De la célèbre Torche à Quiberon, nombreux sont les spots de grande qualité – et de forte affluence – pour les amateurs de sports nautiques, qu’il s’agisse de surf, de wakeboard, de paddle ou de kayak.

Aujourd’hui nous débutons un tour de France des destinations qui restent encore méconnues et pourtant pleines de trésors.

Et nous prendrons notre départ en Bretagne, décision parfaitement arbitraire puisqu’il s’agît de ma région natale !

Certes, hors saison, les eaux du pays breton nécessitent d’avoir un minimum d’équipement, ou la peau plutôt épaisse, mais cela ne diminue en rien les plaisirs visuels et les émotions que l’on peut y vivre. Et en haute saison c’est parfois la place qui manque !

Nous allons tenter l’exercice délicat de sélectionner cinq endroits et je compte sur vous – lecteurs – pour débattre de mes oublis et des merveilles cachées dont je n’ai pas eu vent.

 

Le cap Fréhel

 

plage-de-la-greve-d-en-basLa plage de la Grève D’en Bas, crédit office de tourisme d’Erquy

Le cap Fréhel est une destination unique et pourtant relativement peu visitée en comparaison d’autres lieux plus connus dans ce coin de Bretagne. Entouré d’impressionnantes falaises de grés rose, le spot est situé du coté de Plévenom et est constitué de trois plages où se côtoient surfers et planchistes. On y trouve plusieurs bons beachbreaks qui, si vous tombez au bon moment, risquent bien de vous en donner pour votre temps !
La plage de la Grève D’en Bas offre généralement les meilleures conditions, mais si la marée est basse, direction la plage de la Fosse. Pourquoi ne pas explorer ce plan d’eau avec un bateau zodiac ? 🙂

L’endroit épate par son envergure et nombreux sont les sites à visiter dans les alentours, puis après tout, Saint Malo n’est qu’à une heure de là en voiture.

 

La plage de Trestraou

plage-trestraouPlage de Trestraou, crédit eric-bretagne-29

 

Une autre destination de choix pour les surfers et planchistes : vous avez déjà entendu parler de la plage de Trestraou, du coté de Perros-Guirec ?

Il s’agit d’un des grands spots de repli de la région, les conditions sont souvent bonnes et parfois, lorsque tout les éléments sont réunis, la houle peut être assez impressionnante. Vous pouvez juger par vous même :

On peut y surfer de vagues qui déroulent longuement sur la rive et même si les conditions sont assez aléatoires on ne repart pas souvent bredouille. Le spot conviendra particulièrement aux amateurs.

Il est conseillé de se rendre à la plage de Trestraou à marée montante et plutôt en fin de saison, les meilleurs conditions apparaissent à partir de septembre jusqu’à juin.

L’endroit est superbe et vous aurez tout le loisir de parcourir les sentiers de douaniers pour vous offrir une vue idéale sur la rive déchirée par ses rochers.

 

Le Wakepark qui fait du bien

 

etang-du-louÉtang du Lou, Dolo, crédit BZH Wakepark

 

Le sport tracté est une activité qui vous tente depuis longtemps mais vous ne savez pas où pratiquer, ou le matériel vous manque ?

Vous pourrez prendre vos galons au BZH Wakepark (ça ne s’invente pas !) de Dolo, situé stratégiquement à une heure de Rennes ou de Saint Malo, et à seulement 20 minutes de Dinan, une ville qui recèle bien des trésors en son centre.

Vous aurez le loisir de mettre en pratique vos talents en wakeboard ou de vous initier à ce sport à sensations.

Comptez 19 euros l’heure, prêt du matériel inclut, pour partager en famille ou avec vos amis de grand moments de gloire, ou d’infortune, suivant votre niveau 🙂

Veillez tout de même à vous informer sur les horaires avant de vous y rendre, il est d’ailleurs conseillé d’arriver tôt pour éviter l’affluence de l’après midi.

 

 

La côte de granit rose

 

Retour au calme d’une randonnée marine en kayak ou en stand up paddle avec un lieu particulièrement séduisant

porz-gelenPorz Gélen, crédit NIHOUARN Claude

 

La côte de granit rose offre des spots de kayak et de paddle très intéressants. Vous pourrez même, si vous le souhaitez, participer au Pink Granit Sup Event organisé par le  Seven Island Surf Club et l’association Manche Ouest, qui donne l’occasion pendant un week end aux amateurs et confirmés de faire du stand up paddle en groupe, ou en compétition, dans un cadre somptueux et une ambiance chaleureuse.

Malheureusement pour cette année 2016 c’est raté, il faudra attendre le printemps prochain pour participer !

Il est cependant toujours possible de prendre son paddle et de s’élancer de Porz Gélen, situé sur  l’île-Grande, pour faire une randonnée marine. Du fait de la protection offerte par la baie, l’absence de houle permettra aux plus néophytes de profiter un maximum du spot.

Les Kayakistes ne seront pas en reste puisque l’endroit regorge de recoins parfaits pour les randonnées marines plus aventureuses.

 

Voici une vidéo qui frappe par la beauté des paysages de la côte de granit rose et ses environs.

L’archipel des Ébihens

les-ebihensLes Ébihens, crédit www.le-petitbleu.fr

Toujours sur la côte nord de la Bretagne, on trouve l’archipel des Ébihens (ou Hébihens), enchâssé entre Lancieux, Saint-Cast-le-Guildo et dans le prolongement de la presqu’île de Saint-Jacut-de-la-mer.

Véritable havre de paix, l’île principale est parfois accessible à pied grâce à un banc de sable qui court jusqu’à la côte.

Ce grand rocher à la faune et flore particulièrement variée s’enorgueillit de deux superbes plages visitées par quelques badauds venu à pied ou en bateau. On y trouve une grande tranquillité et des paysages à couper le souffle, il faut cependant savoir que cette île est privée et qu’il n’est autorisé de circuler que sur les plages et le sentier principal.

Mais c’est en mer que la randonnée prends une nouvelle dimension. Il est possible, en partant de la plage du Rougeret de passer un très bon moment en kayak, en organisant une randonnée vers les Ébihens, puis si le cœur vous en dit jusqu’à l’îlot de la Colombière qui est une réserve ornithologique, par conséquent il n’est pas autorisé d’y poser les pieds, bien heureusement… les yeux suffisent.

 

la-plage-du-rougeretPlage du Rougeret, crédit Armelle Cailly

 

Le stand up paddle est également une activité conseillée puisqu’on voit parfois se développer quelques vagues qui permettront, si la houle est clémente, de se sentir l’âme d’un surfer. Une fois encore la quiétude du lieu est un vrai plaisir et de délicieuses ballades s’annoncent.

Voilà l’endroit qui marque la fin de cette sélection de destinations méconnues en Bretagne.

Cet article ne mentionne pas de spots au sud de la Bretagne. Du fait de la présence de villes importantes proches du littoral, il est bien difficile de dénicher un spot peu connu et -relativement- tranquille.

Malgré tout, je suis sans doute passé à coté de certaines de vos destinations favorites que je vous invite à nous partager en commentaire !

D’ailleurs, quelle est pour vous la prochaine destination à prendre pour ce petit tour de France ?

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire