0

Shark Leash : l’innovation anti-requin de Modom

Partager ce post:

La société australienne Modom Surf, connue pour la vente d’accessoires de surf, est en train de faire parler d’elle autour de son nouveau produit dont la mise en vente est annoncée en juin 2016.

CensĂ©e rĂ©volutionner le rapport des surfeurs Ă  la mer, et plus particulièrement Ă  la menace des requins, le Shark Leash utilise la technologie Sharkbanz. Cette innovation se base sur l’usage d’aimants très puissants pouvant repousser les squales en interfĂ©rant avec leurs rĂ©cepteurs d’ondes Ă©lectromagnĂ©tiques.

Proche de la combinaison anti-requin auquel nous avons consacré un article, le Shark Leash est le dernier gadget en date pour essayer d’apaiser les surfeurs. Bon point, il ne limite pas les mouvements du fait de son poids légers, environ 100 grammes. Et encore mieux, aucun besoin de le mettre en marche ou de l’alimenter puisqu’il est parfaitement autonome et ne contient aucune pièce électronique.

Rassurez vous, les requins ne sont pas blessés mais sont bien repoussés par le dispositif, qui produirait un effet équivalent à un grand flash de lumière devant nos yeux dans un environnement sombre.

Vous pouvez observer les premiers tests de cette technologie dans cette vidéo. On y voit les prédateurs marins s’approcher d’un appât en forme de jambe contenant du poisson. Le dispositif semble les dissuader avec une grande efficacité et une fois le système détaché du mannequin un des requins-tigres n’en fait qu’une bouchée.

Requin-tigreRequin-tigre, crédit Albert kok

Les tests, apparemment rĂ©alisĂ©s sur une dizaine d’espèces, montrent que le Shark Leash de Modom a un effet dissuasif avĂ©rĂ© – et assez impressionnant – sur les requins-tigres, mais il ne fait toujours aucun doute qu’un grand requin blanc lancĂ© Ă  pleine vitesse ne risque pas d’être dĂ©rangĂ© par cet accessoire.

De plus, bien que l’idĂ©e selon laquelle les aimants prĂ©servent de l’attaque des requins, on peut toujours s’interroger sur l’efficacitĂ© et la fiabilitĂ© de tels dispositifs. Le CNRS nous expliquait il y a peu que certains aimants pouvaient avoir un effet attractif sur certaines espèces, notamment les requins bleus. De quoi semer le doute !

Force est de constater, au travers des nombreux articles ainsi que des commentaires parfois perplexes et souvent flatteurs, que la demande pour un tel produit est grande et qu’il semble qu’il va se vendre comme des petits pains.

Pour le moment seul Kelly Slater et quelques autres privilégié(e)s tels qu’Alana Blanchard peuvent se targuer d’en posséder un, mais cela ne saurait durer puisque le produit sera bientôt mis en vente.

 

Alana-BlanchardAlana Blanchard en train de s’équiper d’un Shark Leash, crédit stabmag.com

Et vous, que pensez vous d’un accessoire de ce genre ?

 

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire