0

Les surfs singles fin

Partager ce post:

Les singles fin sont des planches à une dérive qui apparaissent au cours des années 70 quand les surfeurs/shapers commencent à réduire les volumes des grandes et lourdes boards en balsa afin d’obtenir des planches plus réactives. C’est ainsi un véritable lien historique entre le longboard et le shortboard moderne que l’on connait aujourd’hui. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce type de planche n’est pas réservé aux professionnels du surf.

Une manœuvrabilité moindre pour un meilleur apprentissage

Elles sont en effet un parfait outil d’apprentissage et de perfectionnement pour un surfeur qui sort du stade “débutant” et qui sait prendre des vagues et maîtrise son take-off. La moindre maniabilité va forcer le surfeur à travailler ses appuis tout en lui apprenant à déclencher un virage au bon moment et au bon endroit de la vague. La “lenteur” du single fin demande de marquer davantage les appuis de base et donne de nouvelles sensations de glisse.

Les virages se feront de manière plus lente et plus douce, acceptant ainsi quelques erreurs de positionnement et laissant surtout une grande place à l’apprentissage des manœuvres sur le rail et à leur perfectionnement.

Un single fin est donc une planche moins manœuvrable qu’un thruster (planche à 3 dérives), mais parfaite pour quelqu’un qui ne maîtrise pas encore les figures basiques (roller, cutback, ect). C’est justement ce manque de manœuvrabilité qui va permettre au surfeur d’acquérir les réflexes et habitudes nécessaires pour maîtriser correctement un shoartboard par la suite.

Certaines planches sont équipées de 2 plugs latéraux afin de rajouter deux dérives latérales pour compléter la centrale. Cela permet d’augmenter la manœuvrabilité et la facilité avec laquelle on peut “faire tourner” la planche et déclencher un virage. Ce complément peut aussi être vu comme une accroche supplémentaire: une fois le rail immergé, la dérive latérale accroit l’accroche de la planche sur la surface de la vague, ce qui peut s’avérer utile dans des vagues creuses.

 

Un autre style de glisse

Outre la maitrise des appuis, la lenteur du single fin permet de développer un style de surf doux et fluide. Bien que certains shapes vous permettent de surfer une vague agressivement, la plupart des singles tendent naturellement à vouloir glisser le long de l’épaule, avec vitesse et fluidité.

L’existence d’une dérive unique réduisant la résistance à l’eau et les rockers souvent plats de ce type de planche donnent naissance à des planches rapides où la vitesse pourra se maitriser en fonction du positionnement de son poids vers l’avant ou l’arrière de la planche. Sensiblement plus longue qu’un shortboard moderne (de 5″ à 1′), elles offrent un poil plus de volume, donc de la stabilité et du confort à la rame.

 

> Retrouvez les singles fin

> Plus de conseils

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire