0

Les Drones De Livraison

Partager ce post:

Le marché de la livraison par drone

Avec la législation sur l’utilisation des drones qui s’assouplit, de nombreuses multinationales ont décidé de se lancer dans la livraison par drone.
Amazon avait lancé le coup d’envoi en 2013 avec l’annonce du programme Amazon Prime Air. Le programme Prime Air prévoit la livraison de colis rangés dans des petites boîtes jaunes par Octocoptère directement chez le client. Pour cela, le colis transporté ne doit pas excéder les 2.3 kg et doit être livré dans un rayon de 16km autour des entrepôts.

Les obstacles

Le survol des espaces aériens est très règlementé, de nombreux pays sont très réticents à l’usage des drones. De nombreuses villes en interdisent l’utilisation, c’est le cas de Paris, pour des raisons de sécurité.
Outre ces aléas légaux, de nombreux obstacles rendent l’utilisation des drones peu probable pour de la livraison à grande échelle. L’impossibilité de livrer des immeubles d’appartements et les problèmes climatiques qui rendent impossible la livraison de certaines régions en font partie.
En plus de cela s’ajoute la nécessité d’équiper les entrepôts Amazon et de multiplier ces derniers afin de couvrir le maximum de surface avec les drones. Ce qui s’avère être une tendance contraire au modèle économique de l’entreprise.

Google et DHL dans la place

Google et DHL ont eux aussi développés des drones afin de livrer des marchandises.
Le drone du géant du net est développé par Google X et porte le nom de « Project Wing »
Ayant pour vocation de livrer des objets dans des zones où les infrastructures sont rares, le « Project Wing » pourrait intervenir après un tremblement de terre ou un cyclone. Son système de livraison consiste à faire descendre les marchandises au bout d’un câble tandis que l’appareil reste en l’air.
Il est actuellement testé en Australie dans une zone rurale, les équipes de Google espèrent faire des tests grandeur nature aux États Unis d’ici deux ans.


Le dernier géant à se lancer dans l’aventure est DHL
DHL qui appartient à la filiale Deutsche Post a réussi (et c’est une première) à avoir l’autorisation pour livrer des médicaments depuis le port de Norddeich jusqu’à l’île de Juist. Une île qui se trouve à 12.5 km des côtes, sur la mer des Wadden.


Le « Parcelcopter », hélicoptères sans pilote est capable d’emporter des charges de 1.2 Kg et pendant une durée de 45 minutes.
Il ne fait aucun doute que les drones joueront un rôle important dans le futur, maintenant reste à voir comment les entreprises vont s’en sortir pour démocratiser son usage tout en respectant les législations en vigueur.

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire