0

Les crèmes solaires EVOA

Partager ce post:

C’est l’été, tout le monde veut bronzer mais il faut se protéger du soleil.  Seulement toutes les crèmes solaires ne sont pas bonnes pour l’environnement. Les crèmes solaires EVOA apportent une réponse au problème de la contamination des milieux aquatiques par les crèmes solaires. Leur différence est dans leur composition 100% naturelle.

 

Le problème des crèmes solaires

La fabrication des crèmes solaires inclue des filtres chimiques et un filtre minéral l’oxyde de zinc. Appliqués sur la peau ces ingrédients passent dans l’eau. Ces composants sont très polluants pour le milieu aquatique, même à faible concentration. Cela a été prouvé par une étude menée par le Professeur Danovaro, du Département des Sciences Marines à l’Université d’Ancona en Italie. L’expansion rapide du tourisme dans les régions côtières est une menace pour les écosystèmes, il convenait donc de trouver une réponse à ce problème.

Crèmes solaires EVOALa solution Evoa

Edouard Thouvenot voulait répondre à ce problème environnemental. Il a été sensibilisé par ses voyages et sa pratique du surf. Deux années de recherche ont été nécessaires pour élaborer les ingrédients de la gamme Evoa en collaboration avec l’équipe du Pr Danovaro.Evoa est la première gamme au monde de crèmes solaires éco-compatibles et scientifiquement approuvées pour un usage en zone corallienne.

Leurs avantages

Ces crèmes ont une texture couvrante due aux filtres naturels. Elles sont testées sous contrôle dermatologique, et entièrement naturelles. La gamme Evoa est constituée d’ingrédients naturels, tous connus pour leurs bienfaits pour notre peau. Par exemple les crèmes solaires sont composées d’huile de carthame bio est riche en acide gras et vitamine E. Elle améliore la circulation, hydrate, nourrit et restructure la peau. Mais aussi d’huile de noyau d’abricot bio qui est parfaite pour les peaux déshydratées et sensibles, de plus elle apaise les inflammations cutanées. Et de cire d’abeille protégeant la peau et renforçant la résistance de la crème à l’eau.

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire