dérive
0

Comment choisir mes dérives de surf ?

Partager ce post:

Vous ne savez plus où donner de la tête lorsque vous voulez acheter vos dérives ? Sports Aventure vous donne 2/3 petits conseils pour vous éclairer sur la quête des dérives parfaites !

Le choix des ailerons est souvent synonyme de casse-tête pour bon nombre de surfeurs. C’est vrai que devant l’immense choix que nous proposent les marques, on se retrouve vite perdu et on a souvent tendance à prendre le jeu de dérives le premier venu ou le plus coloré. Alors qu’en se penchant bien sur la question, on se rend compte que les dérives ont une influence directe sur notre façon de surfer, et sur la réaction de notre planche sous les pieds.

Ce serait bête de manquer la session de l’année à cause de dérives mal adaptées, et de louper chacune de vos vagues à cause d’un manque de vitesse.

Alors on va voir ensemble comment bien choisir vos dérives !

Les fondamentaux de la dérive

Commençons par les bases, les différents types de dérives, en effet avant de parler de dérives en elle-même, nous allons voir combien peuvent se glisser sous notre planche :

Single Fin (une seule dérive)

  • Les singles fins sont souvent adaptées aux longboards, mais on en retrouve de plus en plus sur les shortboard retro nouvelle génération. Il faut savoir qu’avec une seule dérive, vous aurez de meilleurs appuis pour tourner, mais la planche sera beaucoup moins stable qu’avec deux autres dérives latérales, et vous aurez du mal à prendre de la vitesse.

Twin fins (deux dérives)

  • Dérives stars des années 80, ce système est aujourd’hui de moins en moins surfé face à l’arrivée des thrusters et quattro. Cependant, ce système vous permet d’avoir beaucoup de vitesse sur des vagues de petite taille et molles. Mais ces dérives s’avèrent assez contraignantes lorsque les vagues sont creuses.

TWIN/PIN #WinkipoppaTwin #BOSsurfboards #WereNotNormal

Une photo publiée par B O S S U R F B O A R D S (@bossurfboards) le

Trhuster (3 dérives)

  • C’est le système phare qui est aujourd’hui le plus utilisé dans le monde du surf. Ce système apporte l’accélération d’un twins et la maniabilité d’un single.

Quad (4 dérives)

  • Ce système apporte encore plus de vitesse qu’un twins et qu’un thruster ainsi que plus de turn. On retrouvera une sensation de skate, car il n’y a pas de dérive centrale. Ce système permet de surfer en haut de la vague avec beaucoup de vitesse.

Le montage selon le système de boitier

Imaginez que vous venez de vous acheter votre planche préférée, vous êtes l’homme ou la femme le(la) plus heureux(se) du monde. Impatient(e) comme jamais d’aller tester votre toute nouvelle fusée, vous vous précipitez dans le premier surf shop venu et achetez le premier set de dérive qui vous passe sous le nez. Arrivé sur le parking de votre « home » spot, prêt à aller dompter la vague, vous vous rendez compte que votre set de dérive ne correspond pas à votre boitier sur votre planche. Et là, c’est le drame….

C’est pourquoi, il est important de vérifier votre système de fixation avant de choisir votre set de dérives :

3 systèmes de boitiers

En effet, il existe actuellement trois systèmes de boitiers différents.

  • Système FCS basique : c’est le système le plus emblématique et le plus repandu à l’heure actuelle, sans doute votre propre planche est actuellement équipée de ce système. Il est caractérisé par 2 vis latérales.

Ocean to icicles in minutes. #retrofcs #Kfin4lyfe #fcs1 #fcs #kfin

Une photo publiée par Dan Fitzgerald (@coachdanbos) le

  • Système FCS II : C’est le résultat de la dernière innovation de l’entreprise américaine FCS, il permet de monter et démonter ses dérives sans outils. Il suffit simplement de « plugger » cette dernière. Mais il est également équipé de vis, pour plus de sécurité. Astuce Avenue Nautique : nous vous conseillons de visser vos dérives malgré que ce système soit très performant, beaucoup de surfeur se sont retrouvés avec des dérives en moins à la fin de leurs sessions.

次波上がるのが楽しみや。 #joistiksurfboards #cabsav2 #guidance #surf #quiver #fcs2 #nickblair #karboload

Une photo publiée par Tsukasa Hashimoto (@tsukasa_hashimoto) le

  • Système Future Fins : ce sont des boitiers très robustes, équipés d’une seule vis placée sur la partie haute du plug.

Comment fonctionne une dérive ?

Venons-en maintenant aux trois critères les plus importants pour choisir correctement vos dérives :

Premièrement, la base. C’est la longueur de la partie basse de la dérive, qui est en contact avec la planche. La base définit la propulsion et la vitesse. Une base plus longue permet d’obtenir plus de propulsion, c’est à dire plus de vitesse dans les courbes. Tandis qu’une base moins longue sera synonyme de virage plus serré, mais avec un surf plus relâché.
Deuxièmement l’inclinaison de la dérive vers l’arrière (rake). C’est ce qui assure le pivotement de la planche, et donc le déclenchement des virages. Plus la dérive sera inclinée vers l’arrière plus vos virages seront longs et contrôlés. A l’inverse, moins vos dérives seront inclinées, plus vos turns seront serrés.

Pour finir, la profondeur de vos dérives dans l’eau, c’est à dire la hauteur. Cette hauteur assure le maintien de la planche sur la vague. Plus la profondeur sera élevée, plus votre planche sera stable et aura de la tenue sous le pied. Et moins la profondeur sera importante et moins il y aura de frottements, cela entrainera plus de vitesse et plus de relâchement sous le pied.

Les différents matériaux

De nombreux composants sont présents sur le marché de la dérive, et ces derniers ont une influence directe sur le comportement de la planche.

Sur les modèles de dérives d’entrée de gamme, on retrouve un mélange de Nylon et de Fibre de verre. Ce sont des dérives idéales pour les surfeurs qui débutent, car ce sont des ailerons souples, qui permettent de corriger les imperfections.

Ensuite, pour les dérives de moyennes et haut de gamme, on retrouve des dérives dites en « Nid D’abeilles ». Ce sont les dérives les plus chères du marché car elles sont moulées avec une base rigide alvéolée et renforcée avec de la fibre de verre ou fibre de carbone.

dérives surf

Choisir mes dérives en fonction de mon poids

Voici un guide pour les marques FCS et Future, qui vous aidera dans l’achat de vos prochaines dérives.

XS S SM M ML L XL
35-55 Kg  45-65 Kg  55-75 Kg  65-85 Kg  80-95 Kg  85-100 Kg  95-110 Kg

Ça passe ou ça casse

Parlons bien, parlons un peu sécurité si vous ne voulez pas finir comme Léonardo Fioravanti lors d’une session d’entrainement où il s’est fait recoudre avec 20 points de sutures.

Les dérives rigides ont une très bonne accroche, mais elles ne pardonnent pas les erreurs. Cependant, pour les débutants, intermédiaires, experts et même professionnels faites attention. En effet, la majorité des accidents en surf arrivent à cause des dérives. On vous conseillera donc d’opter pour des dérives un peu plus flex.

Enfin, nous voilà arrivé à la fin de cet article, en espérant qu’il vous aidera pour votre prochain achat et que nous aurons répondu à toutes vos interrogations sur les dérives de surf.

A très bientôt dans notre magasin Sports Aventure 🙂

Partager ce post:

Louis Cano

Laisser un commentaire