0

Choisir ses chaussures de running

Partager ce post:

Choisir ses chaussures de running :

choisir ses chaussures de running
Comment bien choisir ses chaussures de running ?

Chez Sports Aventure, venez découvrir notre univers running pour bien choisir ses chaussures de running en magasin et sur notre boutique en ligne.
En tant qu’expert des sports outdoor, Sports Aventure sélectionne les meilleures chaussures de running. Vous trouverez ici quelques conseils d’experts pour bien choisir ses chaussure de running

Vous devez d’abord établir votre profil de coureur :

  • nombre d’entraînements et de kilomètres par semaines
  • poids et taille
  • vous souhaitez faire de l’entrainement ou de la compétition
  • la largeur de votre pied
  • activité TRAIL (semelle pour l’accroche) ou RUNNING (semelle pour limiter les frottements et la résistance)

Pour un gabarit lourd, nous préférerons nous orienter sur une chaussure avec de l’amorti et de la stabilité pour sécuriser les genoux et les chevilles.
Toujours par rapport à votre gabarit : chaussures légère (<300g)  = compétition   /  pour l’ entrainement : >300g

La stabilité:

L’amorti est une chose et c’est souvent le critère le plus mis en avant lors d’un achat de chaussures de running .Nous préférons parler avant tout de STABILITE puis d’amorti en fonction des besoins et soucis des coureurs.

En effet, le pied va se poser un grand nombre de fois durant la course et s’il ne se pose pas de manière stable, cela déclenchera une instabilité de tout le corps (cheville, genou, hanche puis dos).

C’est aussi là que nous pouvons parler de “bidensité” en fonction du type de coureur: universel, pronateur ou supinateur.

Il faut savoir qu’il n’existe pas de chaussures pour supinateurs. Mais il est important de prendre en compte ce critère lors du choix de la marque. Une chaussure avec un système d’amorti bien stable (Mizuno, Brooks par exemple) permettra de mieux rétablir la pose de pied à l’impact.

PRONATION : déroulement du pied vers l’intérieur lorsqu’il touche le sol -> alignement du pied avec le genou lors d’un appui.

La pronation peut impliquer des douleurs au genou lorsque le pied n’est pas aligné avec les genoux. Pour déceler la pronation : devant la glace, flexion talons au sol -> si l’axe genou/chevilles n’est pas droit mais vers l’intérieur -> si pronation, alors il faut choisir ses chaussures running avec un renfort avec léger compensateur de pronation.

Pour ce qui est des pronateurs, il ne faut pas avoir peur de mettre une chaussure avec un contrôle de pronation à des personnes qui ont déjà des semelles correctrices. En effet, une chaussure universelle se déformera plus vite sous une foulée pronatrice et annulera plus rapidement les effets positifs de la semelle. Dans chaque marque, il existe différents niveaux de pronation, de léger à fort contrôle. Ainsi un coureur avec une forte pronation peut choisir (sur le conseil d’un spécialiste) une chaussure avec un léger renfort de la pronation afin de soulager la chaussure et notamment lorsque les kilomètres s’enchainent.

Nous pouvons aussi parler “d’axe droit”. Très développé au Etats Unis, se sont des types de chaussure moins connus en France et pourtant… Ce système avec une semelle plus large au niveau du médio-pied est très intéressant pour les personnes à pieds plat ou légèrement pronatrices. Et aussi pour des gabarits plus lourds.

RIGIDITE en amorti :

Plus une chaussure est rigide, plus elle favorise le ressenti de course et la stabilité du pied/cheville/genou.
Une chaussure moelleuse permet de protéger l’articulation au détriment de la performance et du ressenti.

Voici un classement non exhaustif des marques des plus « moelleuses » aux plus « rigides » en amorti pour chaque gamme : Adidas>Asics>New Balance>Brooks/Saucony>Mizuno

L’amorti est l’un des critères qui revient le plus souvent lorsque l’on recherche une chaussure de running. On veut être protégé avec un produit qui va nous éviter les problèmes articulaires qui se rajoutent avec l’âge, la pratique ou les problèmes de santé.

Différents systèmes d’amorti existent sur le marché.

Mais alors, quel est la meilleure pour choisir ses chaussures de running ?

En fait, il est très difficile de répondre à cette question car chaque coureur est unique avec des besoins différents (course longue ou plutôt courte et rapide, pose sur l’avant pied ou sur le talon, soucis articulaires, envie de moelleux ou de plus de rigidité…)

Sans développer tous les termes techniques de chaque marque, nous pouvons différencier quelques types d’amorti pour choisir ses chaussures de running :

_ le Gel (Asics, Brooks, New Balance…) système plutôt moelleux avec plus ou moins de rigidité en fonction des marques (Brooks sera plus “dur” qu’Asics par exemple).

Ce système absorbe les ondes de chocs et plus nous montons en gamme et plus l’amorti aura un effet de relance et de rebond afin d’aider le coureur (“une sorte de petit moteur”).

_ La mousse (Adidas “boost”, Hoka…) Système très très moelleux qui permet de bien amortir les ondes de choc mais je mettrais un petit bémol à ce système d’amorti vis à vis des coureurs ayant besoin de beaucoup de stabilité (point très important que je développerai un peu plus bas)

_ La plaque ou “Wave” de chez Mizuno. La “vague” en français qui est en fait une plaque Plebax (matière plastique à mémoire de forme). Elle répartit l’onde de choc au moment de l’impact mais participe en même temps à la stabilité de la chaussure en jouant sur les différences d’amplitude des vagues. Système plus rigide mais l’un des plus stables.

_ Le Powergrit de chez Saucony: Au tout début, nous avions un système en “tamis de raquette” qui permettait d’absorber le talon et de la relancer comme une balle lorsqu’elle arrive dans un cordage d’une raquette. Depuis quelques années, ce “powergrit” a été modifié par un système de quadrillage dans une mousse très compressée, système plus léger mais tout aussi absorbant et stable.

_ L’air de chez Nike. Le système ZOOM AIR est en fait un coussin d’air très compressé afin de développer un amorti plus dynamique et de mieux stabiliser le coureur lors de la pose du pied.

Le chausson:

Chaque pied est différent. Ainsi pour bien choisir ses chaussures de running, le fait de prendre en compte la largeur du pied est très important afin que le coureur se sente à “l’aise dans ses baskets”.

Il faut savoir qu’en fonction des marques, les chaussants sont plus ou moins large. Par exemple, Asics à tendance à faire des chaussons plutôt étroits alors que Mizuno, Brooks seront des marques à tendance plutôt large.

Il existe aussi des largeurs différentes dans certains modèles: Largeur D (classique), 2E (très large) et 4E (très très large). Ce qui nous permet de chausser un maximum de personnes…

Types de course:

Le trail est en plein essor dans le monde de la course à pied en ce moment.

Nous retrouvons les mêmes concepts d’amorti sur les chaussures de course trail mais avec un “moelleux” souvent moins important que sur des chaussures running. En effet, une chaussure pour chemin ou montagne sera plus lourde à cause de sa structure renforcée et de sa semelle cramponnée afin d’avoir une meilleur accroche sur tout type de terrain.

 En ce qui concerne le minimalisme très en vogue en ce moment aussi qui peut être une bonne solution pour soulager ses genoux et son dos. “Prudence et progressivité” sont les maîtres mots!!! Il faudra très PROGRESSIVEMENT passer sur des drops (drop: différence de hauteur entre le talon et l’avant pied) réduits ou passer sur un drop bas mais par des étapes de 5’ au départ en augmentant par 1 à 2’ et en gardant donc une chaussure plus classique pour continuer son entraînement.

Le corps à besoin de s’adapter pour passer sur une foulée médio-pied, qui aura pour conséquence une modification de la posture du coureur.

Mais c’est un APPRENTISSAGE et tout apprentissage prend du temps… Il faut donc être patient et être au maximum à l’écoute de son corps afin de ne pas se blesser.

Le minimalisme peut être une solution mais n’est pas une fin en soi…

Pour bien choisir ses chaussures de running, n’hésitez pas à nous appeler pour des conseils en direct ! 05.56.92.92.99

 

Partager ce post:

Martin

Véritable passionné de glisse, j'ai rejoint Sports Aventure pour m'occuper de la partie marketing. Gros passionné de sports outdoor! Vous me trouverez pendant toute l'année dans l'océan avec mon bodyboard et dans la poudre les skis au pieds!

Laisser un commentaire